Skip to content

Rencontre avec Chanel…

15 juillet 2014

likeab_chanel_lab 2

 © Nicolas Mingalon – Tous droits réservés

J’entame cette quatrième rencontre avec la maison CHANEL et cette pièce assez exceptionnelle de la dernière collection "Café Society", le collier "Morning in Vendôme" en or blanc, onyx sculpté, diamants jaunes et diamants blancs avec un magnifique diamant jaune de 12 carats présenté au Théâtre des Champs Elysées la semaine dernière.

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour ce collier assez majestueux aux formes graphiques et géométriques. La photo se devait donc de respecter le code couleur de CHANEL, noir et blanc, en ajoutant du doré non seulement pour rappeler les diamants jaunes mais également pour faire écho au courant art déco qui s’étend jusqu’à la période moderniste avec effet de matières.

Inspiré et inspirante, la "café society" est une période qui s’étend des années 1920 aux années 1960 et qui marque un renouveau intellectuel et esthétique, une recherche du BEAU, un travail artistique différent et novateur. C’est également une période charnière, une mutation de la société et un tournant dans les conceptions. Les barrières tombent et, aristocrates, bourgeois, mondains, artistes et intellectuels partagent et échangent lors de soirées mondaines des plus folles. Une période riche artistiquement qui voit notamment la collaboration d’artistes avec les maisons de joaillerie. La café society célèbre la fragile splendeur de l’instant et crée une aristocratie du talent plus que de la particule….

Gabrielle Chanel dit Coco Chanel est au cœur de cette révolution créative, cette recherche de la quintessence idéale. Elle côtoie les musiciens, les auteurs et les artistes les plus talentueux de cette époque comme Stravinsky et son "Sacre du printemps" qui fit tant de bruit et dont elle sera la mécène. C’est pour commémorer ce partenariat que la maison Chanel a choisi le Théâtre des Champs Elysées, là où fut joué pour la première fois le sacre du printemps, pour présenter et donner un sens à cette nouvelle collection haute joaillerie :  "Café Society".

En effet, Mademoiselle Chanel, est au cœur de cette mutation par la nouvelle représentation de la femme qu’elle propose qui l’émancipe en s’inspirant de la garde robe masculine.

Après avoir acquis une certaine notoriété et profité du krach boursier de 1929 pour récupérer des diamants, Coco Chanel, présente en 1932, dans sa boutique du 29 rue Saint honoré, une collection de haute joaillerie tout en diamants avec un collier "Comète"qui fait sensation. Cette collection est composée de 30 pièces qui seront ensuite démontées.

Voici un extrait de la collection dans une vidéo d’archive, réalisée en novembre 1932 par Pathé dans les coulisses de cette exposition et diffusée par Vogue Paris :

Elle choisit le diamant symbole pour elle de la "cristallisation" du luxe qui s’accorde parfaitement avec ses tenues noires.

1932exhibitionbijouxdediamantsphotoandrrkertrszok

L’exposition "Bijoux de Diamants" de 1932 photographiée pour le Vogue Paris en janvier 1933 © André Kertész

Avec son crédo  "Le luxe n’est pas le contraire de la pauvreté mais plutôt celui de la vulgarité" ou encore « Je veux que le bijou soit aux doigts de la femme comme un ruban», Coco chanel rend à la femme sa liberté,  impose sa vision du luxe et de la femme chic et élégante.

Mais ce sera la seule et unique collection de joaillerie réalisée par Coco Chanel décédée en 1971. Aujourd’hui, la société CHANEL appartient à Alain et Gérard Wertheimer, petits-enfants de Pierre Wertheimer, l’associé de Coco Chanel et, la direction artistique est assurée par Karl Lagerfeld depuis 1983.

La division CHANEL joaillerie est créée 1993 – au 7 place Vendôme puis au 18 place Vendôme en 1997 – et produira des collections de haute joaillerie dans l’esprit de "Mademoiselle Chanel" dont :

♦ « Cinq Eléments » en 2001 (mise en scène par Jean-Paul Goude),

♦ « Bijoux de Diamants » de 1932, à l’occasion du 70ème anniversaire de cette collection en 2002 (mise en scène par Ingo Maurer)

♦  « Eléments Célestes »  en 2005 ( mise en scène par Xavier Veilhan)

♦ « Les Perles de Chanel » en 2006 avec une première participation à la Biennale des Antiquaires à Paris.

♦ « Les Essentiels » et « 18 Place Vendôme » en 2007.

♦ « Mademoiselle Stories » en 2008 à la Biennale des Antiquaires à Paris

♦  « Lumière » en 2009

♦  « Plumes de Chanel » en 2010  à la Biennale des Antiquaires à Paris

♦ « Secrets d’Orients » et « Contrastes » en 2011

♦ « 1932 », célébrant le 80ème anniversaire de la collection  « Bijoux de Diamants » en 2012  à la Biennale des Antiquaires à Paris

♦ « Jardin de Camélias » et "Sous le Signe du Lion » en 2013

♦ Et  « Les Perles de Chanel », « Café Society » ainsi que sa participation à la Biennale des Antiquaires en septembre 2014

Manchette Charleston

Manchette Charleston "Café society" : or blanc, onyx et diamants dont diamant central taille princesse 2 carats

C’est également en avant première que je vous présente la Collection comète qui sera disponible à partir de septembre 2014 déclinée d’une façon différente et plus accessible en prix, cette collection, toujours en noir et blanc, met des petites étoiles dans les yeux !

BO Nuit de Diamants CMJN J10181

Boucles d’oreilles Nuit de diamants : or blanc, diamants et spinelles – 25 000 €

Bague etoile filante J10213

Bague voie lactée : or blanc, diamants et perles – 12 000 €

 

Collier Nuit de Diamants J10178

Collier Nuit de diamants : or blanc, diamants et spinelles – 40 000 €

Un grand merci à la Maison CHANEL pour sa confiance et plus particulièrement à Mathilde Boyon et Julia Van Herpen sans qui ce rêve n’aurait pas pu devenir réalité ainsi qu’au photographe Nicolas Mingalon pour la réalisation de cette magnifique photo.

Les photos portées du collier, de la bague et des boucles d’oreilles "Morning in Vendôme" sont sur Insta B.

 Pour toute demande de renseignements, veuillez contacter la Boutique : 

18 place Vendôme, 75001 Paris

+33 (0)1 40 98 55 55

–ooOoo–

© Bérengère Treussard 

Un roman photo "rose passion" pour Piaget

2 juillet 2014

montage avec titres

 © Cédric Jouvin – Tous droits réservés

Cliquez sur la photo montage pour voir le détail des photos !

Le 5 juin dernier après un photocall animé et fleuri devant la boutique Piaget place vendôme, commémorant le Rose Day annuel qui célèbre la floraison de la rose éponyme, la maison Piaget nous conviait à l‘hôtel Shangri-la pour une présentation haute joaillerie dont vous aurez déjà eu le plaisir de découvrir sur l’Insta B #piaget et dans mon article Rencontre avec Piaget.

Pour immortaliser ce moment, Cédric Jouvin, muni de son instax mini 90 NEO CLASSIC Fujifilm, m’a accompagné pour expérimenter pour la première fois des instantanés de bijoux avec la fonction macro de l’appareil photo.

Exercice ô combien difficile, la haute joaillerie ne se laisse pas prendre en photo comme un simple spectateur et déploie des reflets que l’objectif peine parfois à transcrire. Relevant le défi, Cédric ne s’est pas contenté de prendre des photos, il a réalisé un montage photo Like B X Piaget "B X P" ainsiqu’une vidéo sur l’air du Duo des fleurs de l’opéra de Lakmé de Léo Delibes….

Tout simplement MAGIQUE !

Spécialisé dans la photo instantanée, Cédric Jouvin se cache derrière le fameux Unknown Project, il y photographie la sensibilité d’inconnus "lookés" en ajoutant leur prénom sur l’instantané pour les rendre un peu moins méconnus… Je vous laisse découvrir l’article de Marie-Odile Radom du blog Maryo’s Bazaar qui en parle si bien. Le Unknown Project réalisera une fresque de ses photos en "Work in progress" au Who’s Next  - salon des tendances printemps-été 2015 - du 4 au 7 juillet 2014, les plus stylés d’entre vous y seront certainement immortalisés !

Mais Cédric Jouvin n’est pas seulement photographe, c’est un véritable artiste passionné de cinéma. Déjà auteur de courts-métrages, de publicités et de clips, il prépare un court métrage dans l’objectif de faire un long métrage. Pour le soutenir voici son contact et un lien vers son travail vidéo : http://cedricjouvin.tumblr.com 
Contact :  ccjou2001@yahoo.fr ou 06 70 31 75 43

photo PIAGET 2

photo piaget 1

Un grand Merci à Cédric Jouvin et son partenaire Fujifilm pour la réalisation de ce projet

et de cet instantané original – double exposition avec effet de surimpression- avec Céline Richard de Précieux Webzine !

 Everyday is a rose day with Piaget ! 

© Bérengère Treussard 

My jolie candle….

1 juillet 2014

my-jolie-candle

C’est quoi My Jolie Candle ? C’est un peu comme un cadeau "Kinder" pour adulte, une pochette surprise pour nous les filles !

Non, ce n’est pas une simple bougie au parfum naturel mais un nouveau concept de bougie-bijou!

Etiquettes bas nos bijoux-01

Dans la bougie se trouve un bijou en argent et cristal de swarovski. Oui je sais !  Cristal de Swaroski !  Vous savez ce que j’en pense et c’est aussi pour cela que je n’en parle jamais sur mon blog : un bout de verre qui donne l’illusion… Mais je ne vais pas casser le rêve des fans de swaroski ;) En ce qui me concerne, je préfère les vraies pierres et, sans hésitation, que je préfére toujours un saphir blanc ou un zircon ! My Jolie Candle va peut-être y remédier ? Mais là n’est pas le sujet, ce qui est intéressant dans le concept de My Jolie Candle, c’est que la chance peut vous sourire et que vous aurez peut être le plaisir de  découvrir à la place du bout de verre un bijou en or avec un vrai diamant d’une valeur de 250, 1000 ou 5000 € et ça, on peut dire que ce n’est pas rien !

Taille-des-bijoux_2

Bague, bracelet ou collier, les bijoux, dissimulés dans la cire, apparaissent lorsque la bougie se consume. Pour faire durer le plaisir, My Jolie a développé plus de 100 modèles différents que l’on peut offrir, collectionner ou échanger avec la communauté.

On peut dire que My Jolie candle a réussi son pari : un effet jolie pochette surprise, bijou et adrénaline garantie, y a plus qu’à choisir son parfum !

ça donne un peu envie quand même ….

images (1)

Pour moi ce sera Rose of course ! Et la promesse ….

bougie-parfumee-rose

D’une bougie parfumée opulente et fleurie à la rose sauvage qui dissémine la délicatesse de ses pétales dans une évanescence proche du désir amoureux…. Tout un programme !

My Jolie Candle est uniquement sur internet : 

www.myjoliecandle.com

bd797c7681637961196e1e4ad66044f5

Plus d’excuses pour arriver les mains vides à une Birthday Party!

Merci My Jolie !

 ©Bérengère Treussard

La vente privée qu’on AIME !

17 juin 2014

44189292536617CARTE-VENTE-PRIVEE-OK_copie

C’est LA bonne nouvelle du jour, la vente privée AIME !

Bien entendu, ça reste entre nous sinon il n’y aura plus rien !

AIME est une marque de bijoux raffinés et élégants d’inspiration ethnique,  art nouveau et art déco. Je suis assez fan de cette marque créée par Magali Pont en 2009 et made in France. Des petites créations toutes en légèreté et délicatesse, des sautoirs, des plumes, des pierres, des bijoux ultra féminins.

J’ai moi-même un sautoir avec des saphirs bleus depuis 2010 qui n’a pas bougé !

On AIME quoi !

AIME

 

10310619_948943121819622_1747987995164591577_n

Et la prochaine collection Hiver 2014  que vous avez déjà découvert sur le facebook de Like a b et sur Insta B  début mars dans le reportage live du Who’s next 

1962786_839578659392980_526340431_n

 ©Bérengère Treussard

 

1964860_839904219360424_330014247_n

  ©Bérengère Treussard

 

1507819_839520699398776_34529202_n

  ©Bérengère Treussard

AIME 

75 Rue Charlot 

75004 PARIS 

Du 18 au 22 juin 2014

De 10h à 20h 

Phone: +33 6 25 84 63 04

eMail: aime.my@gmail.com

Bonne vente privée !

Rencontre avec Piaget…

5 juin 2014

LikeaB_Piaget_lab_02 © Nicolas Mingalon – Tous droits réservés

Pour cette troisième rencontre, je tenais à vous présenter la maison Piaget qui n’a de cesse depuis plus de 135 ans d’allier technique exemplaire et style inimitable. Cette maison a pour devise " Toujours faire mieux que nécessaire" et comme emblème " la Rose" reflétant ainsi la passion d’Yves Piaget.

La maison Piaget met d’ailleurs à l’honneur tous les ans au mois de juin cette fleur au quatre-vingt pétales dentelés et au parfum incomparable et enivrant qui porte son nom : la "Rose Piaget". Baptisée ainsi par l’horticulteur Alain Meilland en hommage à Yves Piaget et lauréate du concours international de Roses Nouvelles de Genève en 1982 cette rose est un délice…. Cette année, c’est aujourd’hui qu’on la célèbre, ouvre l’oeil !

C’est donc assez naturellement, avec Nicolas Mingalon, pour la réalisation de cette photo, que nous avons eu envie de nous surpasser pour mettre à l’honneur et en valeur ce magnifique collier de la nouvelle collection Rose Passion, Rose exotique. Une ambiance tropicale pour cette pièce de haute joaillerie assez unique, qui, tel un oiseau de paradis ne rêve que de s’accrocher à un cou gracile et gracieux….

Cette fabuleuse composition en or blanc 18k est sertie de 99 diamants taille brillant (env. 14,44 cts), d’un grenat spessartite (orange) taille poire (env. 12,30 cts), de 2 saphirs bleus taille poire (env. 2,85 cts), de 9 saphirs jaunes taille poire (env. 4,62 cts), de 8 aigues-marines taille poire (env. 7,39 cts), de 7 tourmalines vertes taille poire (env. 10,3 cts), de 2 rubellites taille poire (env. 1,42 ct), d’un saphir bleu taille poire (env. 10,31 cts) et d’une rubellite (tourmaline rose) taille coussin (env. 19,99 cts).

Cette magnifique collection de haute joaillerie est composée de 100 pièces créatives et riches et rend hommage à Joséphine de Beauharnais qui partageait la même passion pour les roses et la botanique qu’Yves Piaget. A son image, tout à la fois colorée, exubérante, exotique, délicate et passionnée, l’utilisation de pierres de couleurs d’une grande qualité agencées avec goût donne à cette collection audacieuse une touche contemporaine et glamour qui ne peut que séduire

La maison Piaget a également voulu saluer sa mémoire en s’engageant dans le projet de rénovation de la roseraie du château de la Malmaison qui fut créée par Joséphine en 1805 et devint alors un véritable trésor pour les pépiniéristes français.

Pour revenir à l’histoire de la maison Piaget, il faut remonter à 1874 dans le petit village de La côte aux fées en Suisse où Georges Edouard Piaget fonda une maison d’artisans horlogers. Maison familiale, c’est sous l’impulsion de Timothée Piaget que la maison signe ses premiers modèles dès la fin des années 1930. Le slogan « luxe et précision » apparaît en 1942, mais ce n’est qu’en 1943 que le nom « Piaget » est déposé. Timothée Piaget passe la main à ses fils en 1945, année où est inaugurée une nouvelle manufacture capable d’accueillir 200 artisans. Sous l’impulsion de deux de ses fils Gérald (finance) et Valentin (marketing et technique) l’entreprise connaît alors un développement fulgurant. A contrario des entreprises concurrentes qui misent sur la distribution de masse, Piaget décide de se spécialiser dans les modèles haut de gamme et extra-plats et favorise l’utilisation exclusive du platine et de l’or.

En 1957, Piaget présente à Bâle, le mouvement mécanique extra-plat 9P le plus plat au monde avec une épaisseur de 2,3 mm seulement. Au-delà de la prouesse technique, ce mouvement inaugure la réalisation de modèles dont la finesse est immédiatement appréciée par la clientèle féminine. En juin 1959, Piaget ouvre sa première boutique à Genève au n°40 de la rue du Rhône, conviviale et luxueuse.

Dans les années 60 et sous l’impulsion de Yves Piaget  la marque devient extrêmement à la mode et s’entoure d’artistes comme Salvador Dali ou encore du sculpteur Arman en innovant toujours plus jusqu’à réaliser des montres alliant pierres dures et ornementales et pierres précieuses ou fines avec diamants. Si bien que les stars et les artistes s’arrachent ses montres souvent uniques comme par exemple Jackie Kennedy, Sophia Loren, Liza Minelli, Andy Wharhol, Roger Moore ou encore la famille royale de Monaco pour ne citer qu’eux …

C’est à cette époque, puis au cours des années 70, que Piaget se lance alors dans la joaillerie et décide également de fabriquer le mécanisme à quartz le plus plat du monde alors que la plupart des marques ignorent le quartz.

En 1988, Piaget est racheté par le groupe Richemont qui offre à la manufacture des perspectives de développement inédites, notamment dans le domaine de la joaillerie, avec le lancement des bagues Possession et de plusieurs collections féminines : Tanagra, Limelight, Miss Protocole.

En 1998, le lancement de la montre Altiplano réaffirme la maîtrise de Piaget dans le domaine de l’extra-plat.Piaget_Rose_Micro-Mosaique_640_360_s_c1_center_center

Montre Piaget Altiplano micro mosaïque. Boîtier en or blanc 18k, diamants  © Piaget

En 2003, Piaget présente le mouvement 600P équipé du tourbillon à remontage manuel le plus plat au monde (3,5 mm) et, en septembre 2010, Piaget présente pour la première fois à la Biennale des Antiquaires de Paris une collection de soixante pièces de haute joaillerie et haute horlogerie.

6659694504

Montre Piaget Rose Passion. Boîtier en or blanc 18k diamants et saphirs © Piaget

Gros coup de cœur pour cette magnifique bague en diamants et saphir rose de 5,20 carats de la collection #rosepassion #jelaveux !

Imagebaguepiaget

© Piaget

Un grand merci à la Maison Piaget pour sa confiance et en particulier à Madlyne Cardon, Marie Thevenon, Alexandra Dubois et Pierre Guerrier ainsi qu’au photographe Nicolas Mingalon pour la réalisation de cette magnifique photo.

Pour toute demande de renseignements, veuillez contacter la Boutique : 

16 place Vendôme, 75001 Paris

+33 (0)1 58 18 14 15

Et on follow le joli compte instagram pour "The Rose Day" !

–ooOoo–

 © Bérengère Treussard

Une expo qui n’a pas froid aux yeux !

30 mai 2014

Clem - IMG_6748

Il faut avouer que cette exposition sort un peu de ma ligne éditoriale mais, réalisée par Nicolas Mingalon, photographe, avec qui je produis la série "Rencontre" : "Rencontre avec Buccellati", " Rencontre avec Mellerio dits Melleret bientôt "Rencontre avec Piaget",  je crois qu’il va m’en vouloir si je n’annonce pas à tous les lecteurs de Like a B qu’il expose !

Et surtout qu’il s’essaye à un genre un peu différent de la nature morte….

 

Canelle - IMG_8136

 

Qui sait ?  Ce post me ramènera peut-être un lectorat un peu plus masculin ;)

Allez Messieurs, ne soyez pas timides, viendez ! Les modèles seront présentes au vernissage le 5 juin à partir de 19 heures, moi je dis ça… Je dis rien…

C’est peut-être aussi l’occasion pour moi de vous en dire un peu plus sur Nicolas Mingalon, sa vie, son oeuvre et ses petites habitudes ….

Nicolas a 35 ans, il est photographe, parisien et,  adooore sa ville ! Nothing is better than Paris, baby! 

Assidu de théâtre depuis son plus jeune âge, il est séduit par les décors et la mise en scène et leurs jeux de lumière. C’est donc assez naturellement qu’il s’oriente vers la photographie qu’il découvre à l’occasion d’un voyage aux Etats-Unis. Il suit ensuite les cours de l’école Penninghen. Puis, stagiaire au Studio Rouchon, il rencontre Isabelle Bonjean qui l’embarque à ses côtés. Il sera son assistant personnel pendant deux ans et continue occasionnellement à travailler avec elle pour des séries photos.

Spécialisé aujourd’hui dans la photographie de nature morte et de beauté, il travaille pour la publicité et la presse magazine : AD, BLOOM, FHM, OOB, Vogue Italie, en autres….. Et le digital, bien sûr ! Like a B (hihihi)…

Quelques détails plus personnels : Dès les premiers rayons de soleil, il se déplace en vieille coccinelle  et se nourrit de tomate/mozza,  a une expression ultra agaçante : "T’es sérieuse !"  qui donne envie de ne pas l’être du tout…  Sa Plage préférée : j’vous le dit pas,  il veut pas que je dise sinon tout le monde va y aller et il ne pourra plus se baigner tout nu ! Dixit ! Petit indice : c’est sur une île qui n’est pas française, il y est en ce moment et, je préfère vous prévenir, il sera black pour le vernissage….

Avec cette série INSTANTS VOLES, Nicolas s’oriente ici vers un travail plus personnel en rentrant dans l’intimité de ses modèles et en dévoilant peu à peu leur part de féminité… Des photos douces et vaporeuses, sans artifice, prises en lumière du jour, dans les intérieurs intimes des modèles d’où se dégage une atmosphère extrêmement sensuelle et sexy…

On saluera, d’ailleurs, la prestation des modèles, qui ne sont pas des professionnelles mais, pour la plupart des amies, DJ, danseuse, blogueuse ( non, ce n’est pas moi !) , créatrice de bijoux, de mode… Qui ont savamment su livrer leur part d’intimité à son objectif.

unnamed (15)

 On se retrouve là-bas ? 

Pour s’inscrire pour le vernissage : c’est assez simple, y a un….

Event Facebook

Ambiance festive assurée ! 

Exposition du 6 au 18 juin 2014

Le Paname 

14 Rue de la fontaine au roi

75011 Paris 

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Nicolas :

Par téléphone : 06 60 68 59 62

Par e-mail : nico@nicolasmingalon.com

See you there!

Rencontre avec Mellerio dits Meller…

24 mai 2014


likeBmellerio_likeab

© Nicolas Mingalon – Tous droits réservés

Après ma Rencontre avec Buccellati qui a eu un certain succès, je poursuis ma série de rencontres accompagnée du photographe Nicolas Mingalon, spécialiste de nature morte, pour vous faire découvrir une maison trop peu connue et pourtant si illustre : MELLERIO dits MELLER

Fin 2013, pour célébrer ses 400 ans, la maison a  révélé une collection singulière autour de la fleur de lys afin de marquer l’événement. Elle a renoué avec les traditions du passé en faisant appel à l’univers poétique de la créatrice Edéenne qui a su s’ inspirer des archives de la célèbre maison pour faire éclore, Marie de Médicis et, sa fleur préférée, afin de célébrer, comme il se doit, cet anniversaire peu commun pour une maison de joaillerie. La collection Médicis est née….

C’est donc, assez naturellement, pour mettre en scène cette parure luxuriante de haute joaillerie, que nous avons imaginé l’illustrer sur un lit de fleurs de lys naturelles, reprenant ainsi le motif du bijou et marquant par ce contraste une modernité classique.

Nous avons fait appel au talent de l’aquarelliste Sylvia Baldeva, illustratice de mode. Plus habituée à mettre en scène des femmes élégantes et stylées ou des accessoires de mode que des bouquets, Sylvia a su, sous son pinceau habile, relever le défi du dessin du lys naturel pour un résultat assez sublime.

Cette parure est composée d’un collier en or gris orné d’un magnifique saphir de 13,14 carats et d’une grappe de fleurs de lys composée de 8,85 carats de diamants, d’une bague à droite en or gris ornée d’un diamant taille émeraude de toute beauté de 2,51 carats et de deux fleurs de lys en diamants (1,37 carat) de part et d’autre, et, enfin, d’une bague à gauche en or gris à motif de  trois fleurs de lys en diamants (1,85 carat).

MELLERIO dits MELLER, le joaillier des Rois et des Reines…. A su traverser les siècles et, reste aujourd’hui, l’une des seules maisons de joaillerie à avoir conservé une histoire et un capital familial indépendant. Sa longévité lui permet de faire partie de l’association des Hénokiens et d’être membre du très sélect  Comité Colbert.

Après une transmission de père en fils sur quatorze générations, l’histoire familiale en a voulu autrement et c’est aujourd’hui une femme qui reprend les rênes de cette maison d’excellence qui dispose de son propre atelier et, travaille encore aujourd’hui, dans le plus grand secret, à des créations pour les grands de ce monde.

L’histoire incroyable des Mellerio débute en Italie dans le petit village de Craveggia en Lombardie. Immigrés à Paris, les lombards s’étaient vu octroyer le privilège de l’entretien des cheminées. Et c’est en aidant la régente, Marie de Medicis, à déjouer un complot, qu’elle leur octroya, par un décret du 10 octobre 1613, le privilège de colporter. Plus tard, la vente de bijoux à Marie-Antoinette aurait ensuite marqué un tournant dans l’histoire de la Maison qui lui permis de s’ancrer plus fortement après la révolution française et, d’entretenir avec le pouvoir, des liens particuliers. La Maison est à son apogée avec Jean Mellerio et son fils Raphaël qui ont su donné leurs lettres de noblesse aux créations les plus extravagantes et originales de la maison comme le fameux motif emblématique du paon.

14-photo-couv

Tradition créative et novatrice importante : innovation avec des bijoux transformables et ingénieux, dépôt de brevets comme celui de la technique de la "trembleuse", en pleine période art nouveau, qui permettait à chaque motif du bijou monté sur ressort d’onduler et donc de donner un léger mouvement au bijou.

Création, avec une montre de forme unique ovale qui donnera, quelques années plus tard,  l’idée de créer une taille de pierre spécifique à la maison : la taille dite "Mellerio", de forme ovoïdale assez remarquable comme en témoigne cette broche avec une tourmaline provenant de la précédente collection Monte Rosa.

couv-voeux-2010-e1311025796910-293x300

On doit beaucoup à cette maison qui a laissé une trace dans l’histoire du bijou en parant les têtes couronnées comme en témoigne les tableaux les représentant ou, de manière plus contemporaine, les photos des têtes couronnées du Danemark ou encore d’Espagne, très fidèles à la maison.

MELLERIO dits MELLER est également reconnu pour sa longue tradition de création de bagues de fiançailles. Du sur-mesure à des tarifs tout à fait raisonnable et un délai d’exécution rapide puisque l’atelier est situé dans la maison.

Je suis assez fan de la collection "Mots d’amour" qui met en scène une pierre précieuse : diamant, saphir, rubis, émeraude pour laquelle chaque monture est imaginée afin de sublimer cette pierre, qu’elle soit personnelle ou acquise chez MELLERIO dits MELLER.

ariane-rose-1.01.01

 Bague Ariane en or gris, diamants et saphir rose taille Mellerio, diamants.

 

Si vous êtes curieux et que vous voulez en savoir un peu plus sur MELLERIO dit MELLER, je vous invite à aller vous procurer le livre de Vincent Meylan paru en 2013 qui retrace l’histoire fabuleuse de cette maison en nous plongeant dans l’histoire de France et de ses Reines…. Un voyage historique parfois décousu mais truffé d’anecdotes croustillantes et amusantes.

 MELLERIO_364x240_DEF.indd

 

Je souhaite ici remercier la maison MELLERIO dits MELLER qui a su me témoigner toute sa confiance et, plus particulièrement, Diane-Sophie Lanselle, ainsi que,  Nicolas Mingalon pour ses efforts sur cette photo et,  Sylvia Baldeva pour sa gentillesse et son grand talent.

 Pour toute demande de prix, veuillez contacter la Boutique : 

9 Rue de la Paix, 75001 Paris
 (33) 01 42 61 57 53
contact@mellerio.fr

Retrouvez également MELLERIO dits MELLER sur Facebook  et sur Instagram !

–ooOoo–

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 500 autres abonnés

%d bloggers like this: